Posts Tagged ‘Microcrédit’

Sommet du microcrédit au Kenya

Wednesday, March 17th, 2010

Le sommet local Afrique-Moyen Orient de la Campagne du Sommet du Microcrédit se tiendra du 7 au 10 avril prochain à Nairobi, la capitale du Kenya.

Bannière de la Campagne du Sommet du Microcrédit

Le révérend Tambwe Musangelu, fondateur de Diku Dilenga et directeur exécutif, a officié longtemps avec Jamii Bora, aux côtés d’Ingrid Munro, en tant que responsable des populations francophones. Il va prendre une part active à l’organisation de ce sommet régional.

Localisation de Nairobi au Kenya
Voir une carte plus grande

Avant la conférence elle-même, le rév. Tambwe est en charge de la promotion de la Campagne de Microcrédit en Afrique Centrale. À Kananga, Goma, Butembo, Beni et Kinshasa les préparatifs sont très avancés et les efforts déployés ont le soutien du gouvernement. Le rév. Tambwe a notamment été reçu en audience, le mardi 2 mars avant-midi, au Cabinet du Président de la République démocratique du Congo.

Dans les jours qui viennent, la mobilisation du rév. Tambwe le mènera en Uganda, au Rwanda et en Tanzanie.

Au moment même du sommet, le rév. Tambwe va faire partie de l’équipe qui dirigera la Session Thématique du 9/04/2010 (17.45 – 18.45). Il interviendra sur le thème : impact du microcrédit sur les familles les plus pauvres dans les pays en situation de post-conflit, notamment dans le cas du Burundi, du Rwanda, de la République Centre Africaine, de l’Angola, du Kenya et du Congo-Brazzaville. Cette équipe est composée de six personnes dont 2 africains, 2 asiatiques, 1 nord-américain et 1 européen.


Références :

Première entrevue à l’émission Tam Tam de Radio Canada Internationale

Wednesday, January 20th, 2010
Raymond Desmarteau, source: site Web de Radio Canada

Raymond Desmarteau

Ce jour, j’ai eu le grand plaisir de répondre aux questions de l’animateur Raymond Desmarteau de l’émission Tam Tam de Radio Canada Internationale.

Hormis la coquille sur mon rôle rapporté de « fondateur de l’organisme Diku Dilenga qui officie au Kasaï », car en fait, je ne suis que co-fondateur du chapitre canadien de Diku Dilenga, tout s’est bien passé. C’était très intéressant de voir l’équipe au travail et de suivre le jeu des questions de l’animateur qui m’a pris par surprise à quelques reprises !

Enfin, j’ai réussir à décrire brièvement :

  • La signification de Diku Dilenga et son origine dans Jamii Bora, avec mention de Ingrid Munro.
  • La méthodologie des microprêts,
  • Le cheminement qui m’a fait connaître Diku Dilenga, à savoir le révérend Tambwe Musangelu et Yvon Dupuis,
  • Le projet de développement Lusanga pour aider les micro-emprunteurs à commercialiser leur produit,
  • Le travail en cours pour utiliser Lusanga sur le terrain en Haïti,
  • Le succès du microcrédit et avec la mention du Sommet du Microcrédit, de Sam Daley-Harris, et de RÉSULTATS !
Tout à été très vite, quelques 10 minutes je crois !
Demain mercredi 20 janvier 2010, l’enregistrement de l’émission sera disponible en ligne. Voici en attendant la présentation de mon intervention telle qu’affichée sur le site Web de l’émission :

L’ORGANISME “DIKU DILENGA” VA AUSSI AIDER HAÏTI

Dominique Derrien est co-fondateur de l’organisme Diku Dilenga qui officie dans la région du Kasaï en République démocratique du Congo et au Canada. Il est d’ailleurs administrateur de l’organisation en République Démocratique du Congo de l’organisme Diku Dilenga. Un homme qui s’implique également pour Haïti. Il nous parle de ses implications en Afrique et en Haïti.
http://www.diku-dilenga.org/

A+, Dom

Mise-à-jour du jeudi 21 janvier :

L’enregistrement de la seconde partie de l’émission est disponible sur le site de Radio Canada International et mon intervention se situe en 13 minutes et 24 minutes après le début du retour en onde de Raymond Desmarteau.

Mise-à-jour du lundi 25 janvier :

Pour permettre une écoute facile, voici un accès à un enregistrement direct de mon entretien:

Ingrid Munro: Docteur Honorifique par l’Universite Africaine de Nazareen de Nairobi

Saturday, June 13th, 2009

C’est avec beaucoup de plaisir que l’organisation de Diku Dilenga, en République démocratique du Congo par son représentant légal le révérend Tambwe Musangelu, et au Canada par son président Yvon Dupuis, que nous adressons nos sincères félicitations à madame Ingrid Munro pour être devenue:

Docteur Honorifique de l’Université Africaine de Nazarene de Nairobi, au Kenya.

C’est un signe clair de reconnaissance pour les services de microcredit distribués par Jamii Bora aux plus pauvres au Kenya et au Burundi, lesquels sauvent plus d’un million d’individus. Diku Dilenga a sa part de contribution dans ce travail etant donne notre responsabilité dans la direction de la Zone Francophone.

Félicitations Docteur Ingrid Munro !

Compte-rendu sur une action commune de Diku Dilenga et de Jamii Bora Trust au Burundi

Tuesday, January 27th, 2009

L’organisation Jamii Bora [1] est engagée dans des discussions avec le gouvernement du Burundi pour réaliser des investissements dans le cadre de leur Programme de reconstruction et de lutte contre la pauvreté [2].

Jamii Bora, en la personne de madame Ingrid Munro [3] sa fondatrice, a été reçue en compangie du révérend Tambwe Musangelu par le Chef d’État du Burundi, Son Excellence Pierre Ngurunziza, dans son Cabinet dde travail le 12 décembre dernier.

Étaient présents:

  • Madame Ingrid Munro, Directrice genéral et représentante légal de Jamii Bora,
  • Le révérend Tambwe Musangelu, Consultant de Jamii Bora pour la zone francophone et Directeur exécutif de Diku Dilenga,
  • Mr Élias Burgegure, Vice-ministre des Travaux publics, équipement et habitat,
  • Mr Venuste Ndayitwakeyo, conseiller technique du  Ministre.

Jamii Bora, en partenariat avec Diku Dilenga renforcera ses opérations au Burundi dans les projets de microfinance et pour l’habitat social décent.

Jamii Bora Trust est implantée au Burundi depuis février 2002. De 2002 a 2008, Jamii Bora Trust a investi un montant d’environ 860,000 dollars des États-Unis (860,000,000 Francs Burundi) dans la microfinance au Burundi. Plus de 10,000 individus les plus pauvres et à faible revenu ont été assistés par le microcrédit et la microfinance. Le Burundi a été un pays en guerre depuis plusieurs annees (1993-2003) et il y avait quelques poches des rebellions jusqu’il y a quelques mois. L’économie du burundi au niveau de l’État et des communautés de base a été totalement détruite. Jamii Bora Trust a été un grand support dans la reconstitution de l’économie informelle au Burundi pendant et après la guerre.

L’implication d’Ingrid Munro et du révérend Tambwe au Burundi n’est pas nouvelle. Madame Munro a déjà réalisé un projet de développement de 250 maisons dans la commune de Bujumbura (1991-1993) et un vaste programme de reconstruction après la guerre au Burundi de 5200 maisons (1995-1999) alors qu’elle était Directrice Général duFonds Africain pour l’Habitat, Organisation Intergouvernementale dont le siège est à Nairobi, au Kenya. Le Rév. Tambwe a servi sur ce vaste programme en tant que Coordonnateur (1994-1999).

À la requête du Président de la Républque du Burundi, Jamii Bora est invitée à augmenter ses interventions notamment par l’ouverture du branche de sa banque pour l’appui à l’amélioration de l’habitat social et à la construction de logements sociaux décentz pour ses membres. Pour donner la capacité à ces groupes cibles de rembourser le prêt « habitat social » dont ils bénéficieront, un programme d’activités génératrices de revenus sera démarré. Environ 5.000 familles seront retenues dans ce programme « Habitat social décent ». Les projections financières vont entre 500.000 et 1.000.000 dollars des États-Unis à mobiliser sur trois ans (2009-2011).

Le Burundi est un pays francophone comme la République démocratique du Congo. Avec son expérience dans les domaines de la construction de logement social et de la microfinance, le révérend Tambwe et possiblement d’autres cadres de Diku Dilenga aideront à la planificationet à faciliter la mise en œuvre des programmes. Diku Dilenga sera aussi fournisseur de bois de construction (avec l’aide des coopératives de coupe de bois qu’il a financées). Les bénéfices réalisés pour ce travail par Diku Dilenga seront investis dans son fonds réservé à la microfinance, pour servir les pauvres en RD Congo.

Cette rencontre a été suivie d’une seconde rencontre avec le second Vice-Président en carhge des questions économiques et sociales. Il a été discuté notamment des procédures d’enregistrement de la nouvelle branche de la banque de microfinance de Jamii Bora au Burundi. Les lois dans ce pays sont strictes. Le second Vice-Président a promis son soutien au dossier de Jamii Bora auprès de la Banque centrale du Burundi.

Context

Jamii Bora Trust (jamibora.org) est l’organisation sœur de Diku Dilenga, sise elle au Kenya avec son siège social à Nairobi. En fait l’un des fondateurs de Diku dilenga, le revérend Tambwe Musangelu, a travaillé avec la fondatrice de Jamii Bora, madame Ingrid Munro, à l’établissement de l’organisation au Kenya et était le coordonnateur pour les ppopulations francophones. Le révérend Tambwe continue d’ailleurs d’agir auprès de Jamii Bora en tant que consultant.

Références

  1. Site web de Jamii Bora.
  2. Site web du Cadre stratégique de la luttle contre la pauvreté du gouvernement du Burundi.
  3. Portrait de Ingrid Munro sur Wikipedia (en anglais).