Posts Tagged ‘pauvreté’

Première entrevue à l’émission Tam Tam de Radio Canada Internationale

Wednesday, January 20th, 2010
Raymond Desmarteau, source: site Web de Radio Canada

Raymond Desmarteau

Ce jour, j’ai eu le grand plaisir de répondre aux questions de l’animateur Raymond Desmarteau de l’émission Tam Tam de Radio Canada Internationale.

Hormis la coquille sur mon rôle rapporté de « fondateur de l’organisme Diku Dilenga qui officie au Kasaï », car en fait, je ne suis que co-fondateur du chapitre canadien de Diku Dilenga, tout s’est bien passé. C’était très intéressant de voir l’équipe au travail et de suivre le jeu des questions de l’animateur qui m’a pris par surprise à quelques reprises !

Enfin, j’ai réussir à décrire brièvement :

  • La signification de Diku Dilenga et son origine dans Jamii Bora, avec mention de Ingrid Munro.
  • La méthodologie des microprêts,
  • Le cheminement qui m’a fait connaître Diku Dilenga, à savoir le révérend Tambwe Musangelu et Yvon Dupuis,
  • Le projet de développement Lusanga pour aider les micro-emprunteurs à commercialiser leur produit,
  • Le travail en cours pour utiliser Lusanga sur le terrain en Haïti,
  • Le succès du microcrédit et avec la mention du Sommet du Microcrédit, de Sam Daley-Harris, et de RÉSULTATS !
Tout à été très vite, quelques 10 minutes je crois !
Demain mercredi 20 janvier 2010, l’enregistrement de l’émission sera disponible en ligne. Voici en attendant la présentation de mon intervention telle qu’affichée sur le site Web de l’émission :

L’ORGANISME “DIKU DILENGA” VA AUSSI AIDER HAÏTI

Dominique Derrien est co-fondateur de l’organisme Diku Dilenga qui officie dans la région du Kasaï en République démocratique du Congo et au Canada. Il est d’ailleurs administrateur de l’organisation en République Démocratique du Congo de l’organisme Diku Dilenga. Un homme qui s’implique également pour Haïti. Il nous parle de ses implications en Afrique et en Haïti.
http://www.diku-dilenga.org/

A+, Dom

Mise-à-jour du jeudi 21 janvier :

L’enregistrement de la seconde partie de l’émission est disponible sur le site de Radio Canada International et mon intervention se situe en 13 minutes et 24 minutes après le début du retour en onde de Raymond Desmarteau.

Mise-à-jour du lundi 25 janvier :

Pour permettre une écoute facile, voici un accès à un enregistrement direct de mon entretien:

Votre aide pour faire la différence

Tuesday, March 25th, 2008

En l’an 2000, les nations du monde se sont fixé une série d’objectifs destinés à réduire radicalement l’extrême pauvreté. En 2006, l’aide mondiale dépassait à peine 103 milliards soit le même niveau d’aide qu’en 1993 en terme de PNB des pays riches. Ce montant équivaut à 10 % des dépenses militaires globales.

Pour en finir avec la pauvreté, il faudrait 175 milliards $ de plus par année, selon l’économiste Jeffrey Sachs dans son article du Time magazine “Sharing the Wealth” paru récemment. Il n’est pas le seul à penser cela. En effet, lors du consensus de Copenhague, une table ronde des principaux économistes du monde a réfléchi à la question suivante : « Par quoi commencer? » La réponse fut de combattre le VIH/sida, distribuer des micronutriments pour en finir avec la malnutrition et la faim, libéraliser le commerce et combattre le paludisme.

Bill et Mélinda Gates ont ouvert la voie en consacrant 30 milliards $ de leur fondation pour soutenir des programmes en santé publique mondiale, agriculture, eau, etc. Jusqu’à maintenant, seulement 5 % du financement du Fonds mondial provient du secteur privé. Les gouvernements bailleurs de fonds, surtout les pays du G8, doivent continuer de verser leur part, mais il faut de nouveaux investisseurs.

Le temps est venu de redéfinir la mondialisation pas seulement en terme de marché, mais aussi en terme de responsabilité au niveau mondial. Une hausse des contributions privées allégerait les souffrances des plus pauvres et sauver des millions de vies. Une contribution financière de votre part, si petite soit-elle, nous aiderait à concrétiser notre avancé sur la pauvreté extrême en mettant sur pied plusieurs autres projets de microcrédit qui pour le moment attendent toujours. (Voir la liste des projets en cours ainsi que ceux que nous souhaitons mettre de l’avant sous peu, dans la section ACTION de ce site)

Si vous souhaitez nous aider, faites parvenir votre don et son formulaire l’adresse suivante :

Diku Dilenga
À l’attention de Yvon Dupuis
137, boulevard Mont Bleu
Gatineau (Qc) J8Z 1K2

Veuillez noter que pour l’instant, nous ne pouvons vous faire parvenir un reçu qui servirait à un remboursement d’impôts. Nous travaillons à obtenir cette faculté d’émettre un tel document à nos donateurs, ce, des autorités compétentes en la matière et vous tiendrons au courant de tout développement à ce chapitre. Un reçu vous sera tout de même fourni de façon électronique si possible ou via le courrier, mais en aucun cas, Revenu Canada ne reconnaîtra celui-ci comme déduction acceptable sur votre déclaration de revenus.

Votre don devra venir du cœur tout simplement.