Votre aide pour soutenir les activités au Sud et Nord-Kivu

November 20th, 2014

Les provinces du Sud-Kivu et du Nord-Kivu sont situées dans l’ouest de la République démocratique du Congo. Elles sont limitrophes du lac Kivu et des pays Ouganda, Rwanda, Burundi et Tanzanie. Leurs capitales respectives sont Bukavu et Goma. Les derniers rescensements y comptent environ 11 millions d’habitants, mais comme c’est une région notoirement instable beaucoup ont été déplacés au gré des conflits. Récemment, depuis la mi-octobre, 150 personnes ont perdu la vie dans la région de Beni.

Avec l’implication de la force d’interposition MONUSCO, la situation s’améliore doucement autour de centres urbains, au point que bon nombre de réfugiés ont quitté les camps et reviennent chez eux. Cependant la sécurité n’est pas totale car les campagnes restent incertaines, aller aux champs pour cultiver et récolter est risqué, les tensions entre les populations déplacées et les groupes armés démobilisés sont vives, beaucoup d’infrastructures sont à reconstruire, les services médicaux restent précaires…

Avec l’aide du PAM (programme alimentaire mondial) et de la Banque Mondiale, l’organisation Diku Dilenga aide au rétablissement des populations :

  • En participant à la distribution de nourriture et de semences améliorées;
  • En donnant des conseils pour la culture de semences améliorées;
  • En encadrant la reconstruction de routes et édifices, dont les écoles;
  • En fournissant le service du microcrédit.

Avec les organisations internationales, dans le cadre du vaste programme de stabilisation de l’est du pays organisé par le Fonds Social de la République démocratique du Congo, Diku Dilenga a été retenu en tant qu’Agence Locale d’Exécution pour les deux provinces. Les travaux de Diku Dilenga sont coordonnés sur place par le Chef d’antenne Boniface Tambwe.

Par ce message, nous invitons tous les bailleurs de fonds potentiels à nous contacter pour participer à l’effort de reconstruction des infrastructures et à l’amélioration des conditions de vie des populations des provinces du Sud-Kivu et du Nord-Kivu. D’autres messages suivront pour rapporter les progrès observés sur place.

Rév. Tambwe Musangelu


Atelier du Programme de Renforcement des Capacités des Gouvernants (PRCG)

March 15th, 2014

Au mois de mars, Diku Dilenga représentée par le révérend Tambwe Musangelu a participé à Kanaga à un atelier organisé par le Programme de Renforcement des Capacités des Gouvernants, un programme de la Banque mondiale. Sous l’égide de S.E. monsieur le Gouverneur de la province du Kasai Occidental, la réunion a regroupé des représentants des plusieurs organisations comme la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque internationale du Congo (BIC), la Trust Merchant Bank, la Fédération nationale des entreprises du Congo (FEC), la compagnie minière de Bakwanga (MIBA), des sociétés indiennes et chinoises partenaires du Gouvernement provincial du Kasai Occidental.

Diku Dilenga a pu témoigné de son action sur le terrain, tant pour l’aide aux démunis avec son service de microfinance et de soutien de l’agriculture pastorale, que pour l’aide aux développements d’infrasctructure avec les activité de refection de route ou encore d’encadrement de construction et rénovation via son implication dans Makiga RDC. Ses interventions et exposés ont été très appréciés. Pour preuve, l’organisation de Diku Dilenga a été nommée parmi les partenaires qui pilotent la feuille de route dans le cadre de Partenariat Public–Privé. Les autres partenaires sont les ministères et députation provinciaux, les banques et autres organismes privés, et la Fédération des entreprises du Congo.

Il faut noter qu’à l’issue de cet atelier, deux projets ont été retenus comme indispensables parmi les priorités de la Province : l’énergie et la construction des logements sociaux et des infrastructures de base. Une société sud-africaine est en charge pour la fourniture du courant électrique dans la ville de Kananga d’ici la fin de l’année 2014, tandis que Diku Dilenga a été sollicitée pour assister dans le volet des constructions (écoles, hôpitaux, centres de santé, logements sociaux décents, latrines améliorées, etc.).

Rév. Tambwe Musangelu

Les participants à l’atelier

Diku Dilenga représentée à l’atelier

Diku Dilenga représentée à l’atelier




Sélection de Diku Dilenga pour continuer son action dans l’est de la RDC

February 21st, 2014

En dépit des activités intenses de clôture de l’année 2013 et la planification des années 2014 – 2015, je profite de ce petit temps pour vous faire part de notre éligibilité parmi les 9 structures internationales et nationales retenues pour travailler dans le programme de stabilisation de la région Est de la République démocratique du Congo en situation conflictuelle et post-conflit.

Pour augmenter notre capacité d’intervention, deux bureaux sont en cours d’établissement dans les villes de Bukavu (Sud-Kivu) et de Goma (Nord-Kivu).

Rev. Tambwe Musangelu


Petite clarification

February 11th, 2014

Il a été porté à notre attention la présence du site Web radio-diku-dilenga.org dont le nom pourrait laisser à penser qu’il est lié d’une manière où d’une autre notre organisme.

Cette radio n’est en aucun cas reliée de près ou de loin avec les activités de Diku Dilenga en République démocratique du Congo, ni des activités au Canada où ailleurs dans le monde.

La radio en question semble diffuser ses émissions sur Internet depuis la Belgique, donc loin du berceau de Diku Dilenga. Nul part sur le site il n’est fait mention de lutte contre la pauvreté, de service de micro-crédit, de construction de bâtiments et logements à l’usage des communautés pauvres, etc. C’est clairement avec un mandat différent que cette radio opère.

Dom Derrien


Sommet du microcrédit 2013 à Manille

October 15th, 2013

Du 9 au 11 octobre s’est tenu le Sommet régional du microcrédit pour la région asie-pacifique, dans la ville de Manille aux Philippines. Le thème du sommet était « Partenariats contre la pauvreté : Gouvernement, les Institutions Financières, les Entreprises et la Société Civile. »


Voici le témoignage du révérend Tambwe Musangelu.

Je vous écris ce courriel de Manille. Il fait chaud ici et il peut souvent. Le pays est beau et le peuple est accueillant. Il y a aussi beaucoup de signe de pauvreté.

Centre de conférences de Manille, lieu du sommet


C’est dans cette ville que le Sommet de Microcrédit 2013 a été organisé. Les autorités du Gouvernement Philippien et le Ministre Indonésien de la Coopération, Moyennes et Petites Entreprises ont été à la cérémonie d’ouverture. Plus de 1000 délégués venus du monde et représentants les IMF, les ONG et les Entreprises ont participé au Sommet du 9 au 11 octobre 2013. Tout le monde présent au Sommet a fait un engagement personnel. Diku Dilenga Congo a fait son sien.

Promesse de Diku Dilenga


À la clôture du Sommet, une déclaration a été faite pour que la pauvreté absolue soit effacée en 2030. Le Professeur Muhammad Yunus, Fondateur de Grameen Bank au Bangladesh, Père de Microcredit et Prix Nobel de la Paix 2006 à Halifax m’a rencontré par deux fois. Notre besoin est de l’inviter à Kananga, en RD-Congo pour ouvrir la Branche de Grameen Bank dans cette partie du pays où il n’y a qu’une seule Banque Commerciale (BCDC). Sa réponse a été postive à notre appel et le Gouverneur de la Province du Kasai Occidental sera sollicité pour faciliter l’invitation du Prof. Yunus.

Rév. Musangelu et Prof. Yunus


Avec Mr Michael Knaute venant de la France pour compte de l’IMF OXUS Development Network de Paris, Mr Ben Warren de l’IMF Kubaru venant de Londres en Angleterre, Madame Maud Savary-Mornet de l’IMF responsAbility travaillant en Asie de l’Est et du Sud-Est mais basé à Hong-Kong, Diku Dilenga Congo représentée par moi-même: nous avons fait des présentations de notre expérience sur l’impact et l’importance du Microcrédit/Microfinance dans les pays en situation post – conflit et calamités. L’école Musasa de Bena Lala a démontré que les populations des pays en situation post – conflit sont capables de s’impliquer dans les activités de développement appuyées par le microcrédit pour reconstruire le présent et l’avenir. La population de ce village, encadrée par Diku Dilenga Congo, ont contribué pour 8500 dollars (soit 10% du coût direct du projet). Le projet a été financé par la Banque Mondiale biais le FSRDC, géré par Diku Dilenga (Agence Locale d’Exécution) et réalisé par l’Entreprise MAKIGA TS RDC. Les expériences sur l’Haiti, l’Afganistan et la Syrie ont convaincu qu’il est possible de travailler dans les pays en guerre et/ou en situation post – conflit pour objectif: créer la stabilité et la paix, accompagner la reconstruction et la développement.

Table ronde

Table ronde, rév. Musangelu au micro

Table ronde, école Musasa illustrée


Je retourne à Kinshasa le lundi dans l’après-midi via Bangkok et Nairobi. Je serai à Kananga après le suivi des activités de notre Bureau de Kinshasa.

Avec toutes nos amitiés.

Rév. Tambwe Musangelu