Archive for the ‘Services électroniques’ Category

Nouvelle plateforme de publication

Monday, February 22nd, 2010

La plateforme de publication Web de Diku Dilenga qui a été conçue il y a quelques deux ans va être refondue pour faire une belle part aux réseaux sociaux comme Twitter et Facebook. Le contenu déjà publié avec l’outil Joomla! va être migré pour l’outil WordPress.

Cette plateforme ne publiera plus que des nouvelles. Le détail des projets, comme celui de jumelage d’écoliers, sera hébergé sur le système d’Intranet de Diku Dilenga, pour notamment des raisons de confidentialité. Les discussions à propos de projets de Diku Dilenga pourront se tenir sur Facebook.

  • Le service  pour que les sympathisants  de Diku Dilenga s’affiche sur le site Web.
  • Le réseau social  pour organiser les discussions.
  • Le réseau social  pour diffuser les nouvelles brèves rapidement.
  • Le service d’icônes comme pour permettre de partager avec vos amis les nouvelles de Diky Dilenga.

A+, Dom

Mise-à-jour du 16 mars : La migration est quasiment terminée et il ne reste que quelques menus détails à règler. Si vous rencontrer des anomalies, n’hésitez pas à les rapporter par courriel à l’adresse site-web (at) diku-dilenga.org.

Une première série d’ordinateurs pour l’organisation en RDC

Tuesday, September 15th, 2009

Après un premier contact entrepris en novembre 2008, l’organisation de Diku Dilenga a concrétiser l’achat d’une première série de 4 ordinateurs auprès de l’organisme Micro-Recyc-Coopération. Ces ordinateurs ont été récupérés auprès d’entreprises et d’individus à Montréal, évalués un par un et corrigés au besoin, avec notamment l’installation du système libre Ubuntu [1], par l’équipe de techniciens de Micro-Recyc-Coopération. En plus des ordinateurs eux-mêmes (unités centrales, écrans, souris et claviers), l’ensemble contient des hauts-parleurs et une imprimante laser noir-et-blanc.

Habituellement, Micro-Recyc-Coopération travaille avec des commanditaires pour envoyer des palettes d’ordinateurs (environ 50 ordinateurs par palette) dans des pays du sud. Avec Diku Dilenga, une nouvelle approche est testée : nous allons acheminer quelques ordinateurs à la fois, d’abord parce que nous n’avons pas encore de grands moyens financiers, et puis parce que nous voulons desservir plusieurs villes en République démocratique du Congo.

Pour ce premier envoi, s’ajoutent deux ordinateurs proposés par Steven Milstein, membre du Conseil d’administration de Diku Dilenga au Canada, un ordinateur proposé par le révérend Tambwe Musangelu de passage à Ottawa, directeur exécutif de Diku Dilenga en République démocratique du Congo, et un ordinateur offert par mes soins, Dom Derrien, membre du CA au Canada et mainteneur de ce site (en autres choses). À ces matériels s’ajoutent aussi un routeur sans fil et des disques dur externes USB pour les sauvegardes.

Ces utilisateurs seront utilisés par le personnel de Diku Dilenga pour les opérations courantes, possiblement pour les communications entre les différents bureaux (Kananga, Kinshasa, Lubumbashi, Beni, Montréal, Gatineau) via l’outil de communication vocale sur Internet Google Talk. Pour aider à payer la facture pour l’accès à Internet, les ordinateurs seront aussi mis à disposition des visiteurs, contre une modique participation, pour l’accès à Internet.

Voici ce que l’ensemble du matériel représente.

Le révérend Tambwe Musangelu pour Dikud Dilenga en RDC, Julienne Douki pour Micro-Recyc-Cooperation, et Dom Derrien pour Diku Dilenga au Canada

Le révérend Tambwe Musangelu pour Diku Dilenga en RDC, Julienne Douki pour Micro-Recyc-Coopération, Dom Derrien pour Diku Dilenga au Canada.

Matériel collecté au Canada et en partance pour la RDC

Le matériel prêt à être emballé pour le transport

Souhaitons bonne chance à ce premier envoi, en espérant qu’il soit suivi régulièrement d’autres semblables.


Références :

Collaboration à Montréal pour l’envoi d’ordinateurs en République démocratique du Congo

Monday, September 15th, 2008

Après le visionnement d’un reportage télévisuel sur les activités de Micro-Recyc-Coopération, Dom Derrien a pris contact avec eux pour étudier les possibilités d’envoi de matériel à Kananga, dans les bureaux de Diku Dilenga, pour que ceux-ci donnent au personnel un meilleur environnement de travail et pour que les membres aient accès à Internet.

La première rencontre s’est déroulée avec madame Julienne Doubki, co-fondatrice de l’organisme avec son mari Jean . Leurs objectifs est principalement le recyclage d’ordinateurs au Canada (dans la région metropolitaine de Montréal spécifiquement) et leur préparation en vue de leur envoi vers des pays africains, à destination d’écoles en priorité.

L’étude de la formalisation de notre collaboration est en cours. Dom a reçu le formulaire d’engagement en tant que partenaire de Micro-Recyc-Coopération et celui-ci va être soumis au Conseil d’administration. À suivre donc…

Présentation des services électroniques

Monday, March 3rd, 2008

Voici la présentation des services électroniques offerts aux membres de Diku Dilenga. Ce matériel a été élaboré pour la soirée de lancement des activités de Diku Dilenga au Canada. En cliquant sur l’image suivante, vous avez acces à la présentation sous forme interactive (vous pouvez naviguer librement entre les diapositives depuis votre navigateur). Vous pouvez aussi telecharger la présentation au format PDF.

Diapositives de la présentation des services élctroniques

Diapositives de la présentation des services élctroniques

Ces services tombent dans deux catégories:

  1. Les services de communication : le courriel, l’agenda électronique, les documents en ligne, la messagerie instantannée, les communications vocales, etc. Ces services reposent sur l’offre gratuite Google Apps for Your Domain.
  2. Les services de publication sur le site Web pour la publication à l’attention des visiteurs occasionels, des donateurs et des volontaires potentiels, et des membres enregistrés. La publication du site Web est réalisée avec Joomla!, un logiciel libre, et l’hébergement est chez GoDaddy.

Pour ceux qui sont intéressés par une telle infrastructure pour leur site, contacter Dom à l’adresse apparaissant sur la dernière diapositive.