Les projets de construction d’écoles

Voici quelques faits ayant trait à l’éducation :

  • Environ 400 millions d’enfants dans les pays en voie de développement n’ont aucune chance d’aller à l’école et de terminer l’éducation de base (école primaire), ceci à cause de la pauvreté des parents et de l’insuffisance d’infrastructures scolaires. Les filles ne peuvent être éduquées à cause de la distance entre leurs villages et les écoles environnantes ;
  • En République démocratique du Congo, environ 3 millions d’enfants parmi les filles à l’âge de scolarisation étaient attendus dans les écoles du pays (année scolaire 2012-2013). L’évaluation faite au séminaire national (comité des évaluateurs de l’Education Nationale) de Mbandaka (Province de l’Equateur) montre que seulement 700.000 enfants ont été à l’école pour l’année scolaire qui s’achève, soit un manque de 2.3 millions d’enfants (restés à la maison pour les deux – trois raisons majeures) ;
  • Les ouvrages de l’Ecole Primaire Musasa sont une des solutions, moindre soit-elle, à ce problème de manque d’infrastructures scolaires dans la province du Kasai Occidental et Oriental, surtout en faveur des enfants de ce milieu rural. Les filles ont été inscrites en grand nombre dans cette école pour l’année scolaire qui commence (2013-2014).

Tous les partenaires: grands, moyens et petits doivent en être fiers. Pour ceux qui pensent avoir contribué avec 100 dollars, un adage dit : ce sont les petites sources qui remplissent les océans. Grâce aux petits dons, de grands bâtiments ont été réalisés dans un pays en situation post-conflit.

Le Gouverneur de la Province du Kasai Occidental, Alex KANDE MUPOMPA, qui nous a reçu en date du 13 août 2013 (Diku Dilenga Congo et partenaires à Kananga) a promis de présider personnellement l’inauguration de trois ouvrages au village Bena Lala (65 Km de la Ville de Kananga), le 7 septembre 2013, sauf une occupation politique
de dernière minute. (équivalent du Premier Ministre de l’Ontario ou de Québec).

Ce jour sera maximisé pour organiser la collecte des fonds en faveur du projet de construction d’un Hôpital Secondaire de Référence dans la Zone de Santé de Tshikula. L’organisation matérielle de l’événement exige quelques moyens financiers. Nous pouvons compter sur les contributions volontaires de nos amies au Canada. Nous y avons déjà mis notre part.

Avec toutes nos amitiés,
Rév. Tambwe Musangelu