Demande d’aide pour le soutien des activités de réfection des routes

Lorsque la pauvreté se loge dans les régions rurales, Diku Dilenga apporte son aide en organisant notamment des coopératives agricoles qui aident la population à avoir une alimentation plus prévisible et qui offrent une source de revenus quand les surplus peuvent être vendus sur les marchés des villes et villages aux alentours.

Mais quand les voies de communications sont dans un état impraticables, cela limite les possibilités d’échange. En République démocratique du Congo, environ 60% de la population réside dans les zones rurales.

Diku Dilenga a besoin de partenaires pouvant aider au financement de projets de réfection routière, par des dons ou des prêts. La méthode privilégiée est la méthode HIMO (Haute intensité de la main d’œuvre). Voici quelques avantages tels que rapportés sur un document de blogcooperation.be :

L’approche HIMO proposée est adaptée à la situation des routes de desserte agricole du point de vue des normes techniques et du volume de trafic attendu. Ses avantages sont nombreux :

  • Elle permet de responsabiliser la population riveraine de la route par leur implication directe dans la réhabilitation et l’entretien;
  • Elle favorise et encourage l’adhésion des populations à la recherche des solutions aux problèmes qui les concernent (approche participative);
  • Elle permet de créer un processus endogène de maintenance grâce aux ressources humaines locales qui seront utilisées et aux matériels de travail qui sont trouvables dans le milieu;
  • Elle permet, par ricochet, de réaliser une économie substantielle des devises nécessaires pour le pays et de créer des emplois lors de l’exécution de différents chantiers dans l’aire du projet;vElle augmente les chances d’une pérennisation des actions au niveau des bénéficiaires après
    la période de financement du projet;
  • Elle permet de toucher un grand nombre de bénéficiaires.

Pouvons-nous le faire avec votre contribution, moindre soit-elle ? Veuillez écrire à « info @ diku-dilenga.org » pour que nous prenions contact avec vous directement.

.

.

.

.

.

.

.