Diku Dilenga et l’entreprise de Makiga-RDC

Diku Dilenga a créé l’entreprise Makiga-RDC, qui tout en œuvrant en son sein, reproduit le modèle de Jamii Bora Kaputei Housing du Kenya. L’entreprise est basée à Kinshasa. La mission de cette entreprise est :

  1. Produire des matériaux locaux de construction, faire leur promotion, assurer leur vente aux coûts réduits pour permettre à un grand nombre de personnes d’avoir accès au logement social décent;
  2. Produire des logements sociaux aux coûts réduits pour la location-vente, location tout court, etc.

Les fonds qui seront générés par cette Entreprise seront logés dans le portefeuille de prêts de Diku Dilenga.

L’entreprise a acquis six machines qui produisent des matériaux locaux de construction de haute qualité : briques en terre stabilisée sans ciment, ou alors avec seulement 25% de ciment.

Ces événements démontrent combien Diku Dilenga suit petit à petit les pas de Jamii Bora dans sa croissance lente mais sûre.

Calicot

Les 6 machines acquises par Diku Dilenga pour la création de Makiga-RDC

Les briques en terre stabilisée produites par ces machines sans ciment et sans beaucoup d'eau. Plus solides que les bloc-en-ciment

La salle lors de l'inauguration des machines par le Ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires
et Solidarité Nationale, accompagné son Chef de Cabinet, de trois Conseillers du Cabinet et de la Conseillère du Président de la République (Madame Yvonne Ngoy Busangu) en charge du secteur Foncier et Environnement. Lieu de la cérémonie: Bureau de Diku Dilenga dans la Commune de Masina, Kinshasa

Mot de bienvenue et explications des technologies par le Rév. Tambwe, Directeur Exécutif de Diku Dilenga, Président du CA de l'Entreprise Makiga-RDC

Photo de famille avec le Ministre des Affaires Sociales, la Conseillère de la Présidence de la République et cadres de Diku Dilenga

Les personnalités et les différentes dimensions de briques: petites, grosses, rondes, etc.

Audience du 23 mars 2011 au Bureau du Ministre des Affaires Sociales

Audience du 23 mars 2011 au Bureau du Ministre des Affaires Sociales



Rév. Tambwe