Sommet du microcrédit au Kenya – Compte rendu

Maître Jean Paul Mpata, Gestionnaire des Ressources et Chargé des Questions Juridiques et Partenariat Diku Dilenga – Congo, nous donne des nouvelles depuis Nairobi:

Bonjour chers tous,

Je vous écris à partir de Nairobi au Kenya où je suis venu assister au Sommet du Microcrédit pour l’Afrique et le Moyen Orient. Ce Sommet a rassemblé plus de 80 pays du monde avec plus 2.300 délégués venus de tous les coins de ces pays. Il a servi d’un bon cadre d’échanges  d’expériences et d’expertises.

La République Démocratique du Congo a été honorée par le Rev. Pateur Tambwe wa Tambwe Musangelu, Directeur Executif de Diku Dilenga – Congo, qui a donné deux exposés qui ont reçues les grands applaudissements des participants.

Nous saluons aussi la présence remarquable de Mme le Maire de la Ville de Kananga, Dr Antoinette Kapinga, qui a pris part active à ce Sommet et dont les interventions ont attiré l’attention particulière des participants avec applaudissements.

Nous saluons encore à notre juste valeur la présence des congolais venus de Kinshasa, du Nord et Sud Kivu et du Kasai Occidental.

Très sincèrement,
Me Jean-Paul Mpata

Rev Tambwe

Le Sommet a offert un formidable cadre d’échanges des expériences et surtout d’apprentissage. Diku Dilenga – Congo a eu le grand privilège de se trouver sur le même podium que le Prof. Muhamad Yunus de Grameen Bank, que Sam Daley Harris de RESULTS-International et du Sommet du Microcrédit, qu’Ingrid Munro de Jamii Bora, que le Président du Kenya Mwai Kibaki, que le Vice-Premier Ministre et Ministre des Finances du Kenya UhuruKenyatta, que la Vice-Presidente de la Gambie, que la Princesse des Pays-Bas, que la Reine Sofia de l’Espagne, que l’ancien Président du Pérou renversé Alejandro Toledo, beaucoup d’autres éminentes personnalités du monde, pour exposer sur les causes des conflits dans le monde et convaincre que la microfinance et le microcredit sont un instrument efficace de rétablisssement de la paix et de prévention des conflits.

Diku Dilenga a su convaincre la communauté des donateurs et les entrepreneurs de la microfinance qu’il est possible d’investir dans les pays en situation post-conflits. Le Burundi, le Sierra Leone, le Liberia, le Rwanda, le Kenya et l’Est de la RD du Congo en sont des exemples frappants.

Le  9 avril dernier dans la soirée, les délégations des pays francophones d’Afrique ont eu une réunion avec Madame Ingrid Munro. Nous avons fait la modération de cette réunion et les délégations africaines ont proposé la création d’une plateforme qui servirait de cadre de formation, d’encadrement et de mobilisation des ressources en faveur des Institutions de Microfinance et des ONG impliquées dans les projets et programmes de Microcredit en Afrique. Jamii Bora qui est l’exemple même d’une expérience déjà très reussie dirigera cette plateforme depuis son siège à Nairobi. De nouveau, je suis impliqué dans ce nouveau projet comme facilitateur et personne clé. Au cours du Sommet, Diku Dilenga a été bien presentée aux differents donateurs, un si grand privilège.

Me Jean-Paul et Georges Kunyima, deux collègues de Diku Dilenga venus aussi à Nairobi, en ont profite pour visiter le siège de Jamii Bora a Nairobi, dans le cadre de renforcement des capacités.

Merci à tous pour vos encouragements,
Merci de partager nos valeurs pour agir en faveur des plus pauvres,
Merci d’agir en coordination pour produire des résultats mesurables.

Sincerement,
Rev. Tambwe